Peuples et nations

Cuisine égyptienne antique: dîner comme un pharaon

Cuisine égyptienne antique: dîner comme un pharaon

La cuisine égyptienne antique est étonnamment diversifiée compte tenu du paysage aride dont elle est issue. Bien que l'Égypte soit un pays chaud et désertique où le manque d'eau rend difficile la culture et l'élevage des animaux, les inondations annuelles du Nil (inondation) entre les mois de juin et septembre ont fait de la vallée du Nil l'une des zones les plus fertiles du monde antique.

Lorsque la rivière a été inondée, de la boue et du limon se sont déposés sur les environs. Ce sol était riche et fertile et faisait de bonnes terres agricoles. Les principales cultures cultivées étaient le blé et l'orge.

Le blé était transformé en pain qui était l'un des principaux aliments égyptiens antiques consommés par les anciens et les pauvres Égyptiens anciens. L'image (à droite) montre le processus de fabrication du pain.

Le grain a d'abord été transformé en farine. Il a ensuite été transformé en pâte avec de l'eau et de la levure qui a été placée dans un moule en argile avant d'être cuite dans un four en pierre.

L'orge était utilisée pour faire de la bière. L'orge a été combinée avec de la levure et transformée en une pâte qui a été partiellement cuite dans un four en pierre. Il a ensuite été émietté dans une grande cuve, mélangé à de l'eau et laissé à fermenter avant d'être aromatisé avec des dattes ou du miel. Des preuves récentes suggèrent que le malt d'orge pourrait également avoir été utilisé dans le processus.

La bière était consommée par les riches comme par les pauvres.

Le vin fait à partir de raisins, de grenades et de prunes était apprécié par les riches.

Cuisine égyptienne antique pour les riches

La nourriture égyptienne antique des riches comprenait de la viande (boeuf, chèvre, mouton), du poisson du Nil (perche, poisson-chat, mulet) ou de la volaille (oie, pigeon, canard, héron, grue) au quotidien. Les Égyptiens pauvres ne mangeaient de la viande qu'à des occasions spéciales mais mangeaient du poisson et de la volaille plus souvent.

La photo (ci-dessus) montre des anciens Égyptiens chassant des poissons et des oiseaux dans les roseaux qui poussaient sur les rives du Nil.

La viande, le poisson et la volaille étaient rôtis ou bouillis. Il était aromatisé de sel, poivre, cumin, coriandre, sésame, aneth et fenouil.

La viande, le poisson et la volaille qui n'étaient pas consommés rapidement étaient conservés par salage ou séchage.

Une variété de légumes était cultivée et mangée par les anciens Égyptiens, notamment des oignons, des poireaux, de l'ail, des haricots, de la laitue, des lentilles, des choux, des radis et des navets.

Les fruits, dont les dattes, les figues, les prunes et les melons, étaient consommés en dessert.

Cet article fait partie de notre plus grande sélection d'articles sur l'Égypte dans le monde antique. Pour en savoir plus, cliquez ici pour notre guide complet sur l'Égypte ancienne.